Fibule

Fibule

Menu

Fabienne Schmitt donne une âme à la vieille forge

Ce week-end, Cocheren fêtera les 750 ans du village. Pour l’occasion, Fabienne Schmitt, Vartiste peintre local s’est mentalement projetée au Moyen-Age en réalisant unefresque sur les murs de l’ancienne forge, histoire de lui redonner un peu de vie. Portrait.

En pénétrant dans la demeure de Fabienne Schmitt, on y décèle immédiatement la patte d’une artiste. Les pièces lumineuses dévoilent un décor somptueux et l’aménagement est disposé avec beaucoup de goût. Un escalier en colimaçon mène directement à son atelier et nous découvrons un lieu d’inspiration. La jeune femme rentre directement dans le vif du sujet : « Pour la réalisation de cette fresque, j’ai situé le Moyen-Age parce qu’à cette époque, le Maréchal ferrant était un personnage mythique. Il fabriquait des armes, forgeait des épées, ferrait les chevaux, héros de légendes, le forgeron était quelqu’un d’important dans le village et on l’associait souvent à un être surnaturel qui tient son secret des dieux ». En choisissant Fabienne Schmitt pour la réalisation de cette fresque, la municipalité ne s’est pas trompée. L’artiste ne manque pas d’inspiration et son enthousiasme dans le travail la rend très perfectionniste dans ses œuvres. Intarissable sur le Moyen-Âge, elle a fait des recherches très poussées et s’est plongée à fond dans le sujet, afin de donner une âme à la vieille forge.

Une toile de 15 m2

Si la réalisation de la fresque sur les murs de l’ancienne forge n’a pris que trois semaines, le travail effectif a duré plusieurs mois. « Avant de commencer la maquette, il a fallu faire un véritable travail d’investigation, je voulais me plonger dans le contexte histoire de transmettre une image au plus près de la réalité. Le moindre détail est important, aussi j’ai attentivement suivi les explications d’un véritable forgeron », explique Fabienne. Ancienne élève des Beaux-Arts, la jeune femme a plus d’une corde à son arc, elle excelle aussi bien dans l’illustration que dans le panoramique, son leitmotive : « Laissez entrer l’art dans votre vie ». Passionnée d’art plastique en général, Fabienne aime beaucoup les peintres de la Renaissance et ressent particulièrement l’émotion qui se dégage de leurs peintures. Une passion transmise de génération en génération dans sa famille, c’est pourquoi elle avoue s’être fait aider par son papa Jean- Claude et ses deux fils, Paul et Guillaume dans la réalisation de son œuvre. « Je leur ai permis de mettre une petite touche personnelle sur la fresque afin de soutenir leur talent d’artistes et montrer que la peinture est vivante », confie l’artiste. D’une superficie d’environ 15 m2, la fresque sera inaugurée ce samedi et grâce à Fabienne Schmitt les visiteurs seront transportés dans le passé pour respirer une bouffée d’air dans une forge d’antan. Peut-être comprendront-ils mieux ce vieil adage, « c’est en forgeant qu’on devient forgeron ».

0 comments

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser une réponse